La deuxième audience en référé aura lieu le lundi 7 janvier 2013 à 14 h au Tribunal d’instance de Manosque…
Vous pouvez venir à partir de 15 heures car notre affaire n’y sera pas présentée avant…

Une maison occupée c'est une maison enchantée !

Nous serons défendus par Maître Olivier Lantelme qui reprendra les arguments développés lors de la première audience (cf. articles de presse, ici). Nous vous attendons nombreux pour manifester votre soutien et nous aider à obtenir un délai pour rester jusqu’aux début des travaux de réhabilitation ou (au minimum) jusqu’au relogement de l’ensemble des résidents…


Le délibéré du 21 janvier 2013 confirme le premier jugement d’octobre (malgré une nouvelle plaidoirie de Maître Lantelme, il donne raison au droit de propriété contre le droit au logement) mais il ne s’applique qu’aux 5 personnes résidentes (dont l’identité a été relevée par les gendarmes le 26 octobre dernier) et pas aux autres résidents du lieu dont une liste a été donnée le 7 janvier par notre avocat.
Les 5 personnes assignées seront donc expulsables dans le délai légal de deux mois (ce qui confirme que le juge reconnaît qu’il n’y a pas eu voie de fait ni effraction pour entrer dans les lieux) à compter de la délivrance par un huissier d’un commandement de quitter les lieux (que nous n’avons pas encore reçu au 14 février !).
Les 3 personnes assignés par erreur sont disculpées de toute charge mais les dommages et intérêt demandés par notre avocat ne sont pas accordés. Enfin les 2 associations assignées (alors même que leur siège social ne se trouve pas à l’adresse du squat !) sont elles aussi condamnées à l’expulsion !
Vous pouvez lire en pièce jointe le délibéré du jugement

En clair, aucune solution de relogement de tous les habitants du lieu n’est pour l’instant mise en place et nous craignons une expulsion qui serait parfaitement illégale (sans convocation contradictoire de l’ensemble des résidents devant un Tribunal) à partir du 10 avril prochain… Merci de votre soutien.


Vous pouvez lire, ici le troisième rapport de la vie quotidienne de la “brigade”… Vous pouvez encore signer la pétition de soutien au squat de « la gendarme rit » qui rassemble maintenant plus de 300 signataires, en nous envoyant à lagendarmerit@free.fr votre nom, votre ville et votre commentaire… Merci !

Une conférence de presse avec notre comité de soutien est prévue le même jour à 11 h avant l’audience au squat de «la gendarme rit» à Forcalquier…
Nous y présenterons la « Lettre ouverte au Préfet et aux élu-e-s du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence » ainsi que la stratégie de défense de notre avocat.

Vous pouvez lire ici, le document PDF qui reprend les éléments de la lettre ouverte au Préfet

Non aux expulsions !

Article de Nadia Ventre, La Marseillaise du samedi 5 janvier 2013

La Marseillaise - 5 janvier 2013

Article d’Emmanuelle Fabre, La Provence du mardi 8 janvier 2013

La Provence - 8 janvier 2013
On peut regretter l’absence de toute mention du comité de soutien ni des activités du squat ce qui ne rend pas compte de l’aspect politique de cette « affaire ». Un effet de censure proprement sidérant auxquels les partis de gauche (PC, NPA, FASE…) et autres collectifs qui ne partagent pas l’avis de nos élu-e-s PS font régulièrement les frais. Nous avons donc demandé un droit de réponse… que voici puisque la rédaction de Manosque ne nous a pas répondu !


Droit de réponse à La Provence (rédaction de Manosque)

Un comité de soutien au squat de « la gendarme rit » composé de (Attac 04, CGT France Agrimer, CRIP, FASE, NPA, PCF, Quedal 04, Voie Prolétarienne, et citoyens) a été créé le 21 décembre 2012. Il propose : « Qu’une réelle concertation s’engage entre le Conseil général, le comité de soutien et les squatteurs. Que ces derniers puissent rester dans les lieux jusqu’au début des travaux et qu’une décision de relogement soit prise pour l’ensemble des résidents. »
Il précise : « Pas plus les squatteurs que le comité de soutien ne s’opposent au projet de réhabilitation visant le regroupement des services du Centre Médico social (CMS) : les locaux peuvent être visités à tout moment, comme cela a déjà été précisé au C. G. : les squatteurs et le CRIPopulaire (membre du comité de soutien) l’ont confirmé lors d’une audience le 4 octobre en présence de messieurs Echalon, Clément et Adrian suivie d’un rendez-vous le 5 octobre avec le chef des services techniques et monsieur Roux (vice-président du C. G.). Plusieurs autres conseillers généraux sont opposés à une expulsion du squat mais malgré plusieurs tentatives d’ouvrir le dialogue, toutes nos demandes restent pour l’instant lettre morte… »

Vous avez publié récemment dans votre journal deux articles au sujet des « squatteurs » de « la gendarme rit ». Le premier publié le mardi 8 janvier 2013 relate l’audience en référé de la veille au tribunal d’instance de Manosque, le second publié le samedi 12 janvier, notre visite lors de la cérémonie des voeux du Conseil général 04 à Digne-les-Bains. Il se trouve que malgré la présence d’un de vos journalistes lors de la conférence de presse du lundi 7 janvier dans nos locaux de Forcalquier et la distribution d’un document le jeudi 10 janvier à Digne-les- Bains, vous n’avez pas mentionné dans aucun de ces articles la création d’un comité de soutien et la réalisation de ce document de 4 pages sur le logement qui explique et précise les raisons de l’occupation de ces lieux depuis cet été. Aussi, nous vous demandons de bien vouloir insérer ce « droit de réponse » dans les pages locales de votre journal.


Reportage de Véronique Bouvier et Léo Centofanti, 19/20 et Soir 3 du lundi 7 janvier 2013
Un petit article de présentation
Visionner le reportage…

Info Radio Zinzine du lundi 7 janvier 2013